img-3506

Noémie THOIRY - Formatrice BTS GPME et Coordinatrice achat V and B , BTS Gestion de la PME (GPME)

Angers

Je m’appelle Noëmie THOIRY j’ai 28 ans. Je suis Coordinatrice achats dans l’entreprise V and B et en parallèle je donne des cours pour les BTS GPME 1ère année. Je fais partie également depuis deux ans du jury d’examen pour les oraux projet de fin d’année et j’apporte mon aide aux étudiants de BTS GPME 2ème année en tant que jury professionnelle dans les oraux projet lors du BTS blanc depuis deux ans.

Qu’est-ce qui change dans votre quotidien entre le campus et le télétravail ?

Ce qui manque cruellement c’est le contact avec les étudiants. Je suis devenue formatrice pour pouvoir transmettre et apprendre des autres. Le lien qui est créé en face à face n’arrive pas à être remplacé par le contact à distance.

  • En ce qui concerne la conception de mes supports de cours :

Je suis restée fidèle à ma méthode de cours. Ils doivent être participatif. L’objectif est d’échanger sur les notions de cours entre ce qui est fait en entreprise, les connaissances des étudiants et mes connaissances. Je les considère comme des professionnels et je construis donc mes cours comme tel. Je n’ai donc rien changé à ma manière de fonctionner sur le fond. C’est juste la forme qui change.

Que pensez-vous des outils mis à votre disposition pour assurer les cours à distance ? 

Je trouve cela très bien. Nous avons des outils de partage de documents. Un outil de visio-conférence. L’accompagnement de l’école se fait du mieux possible avec des formations accélérées sur les outils d’aide aux cours à distance.

Comment faites-vous pour rendre vos cours interactifs avec les élèves ?

Je rends mon cours participatif. J’ai réalisé un cours sous forme de texte à trou. Cela permet aux étudiants de rester participatif. Il a été partagé sur Onedrive. Mes étudiants se sont tous connectés sur ce réseau de partage de documents et chacun a pu participer, écrire et commenter. J’ai également dû faire des corrections de DST et d’examen blanc lors de ce confinement. J’ai donc interrogé les étudiants qui avaient eu le maximum de points aux différentes questions pour qu’ils expliquent et réalisent eux-mêmes le corriger. Pour que cela reste participatif, j’ai mis une feuille blanche sur Onedrive et tout le monde a pu suivre la correction en simultané.

Un petit mot pour les élèves qui nous regardent ?

Je voudrais leur témoigner mon soutien. Cette période n’est pas évidente. Il faut se serrer les coudes.